Deshons Hydraulique et Flash’Tic partenaires du Projet Poudrerie

Lundi 18 février, Blandine Géneau et Nathalie Raymond, la présidente et la trésorière de l’association de photographes Flash’Tic, basée à Istres, ont fait leurs premiers repérages dans les ateliers de la société Deshons Hydraulique, à Saint-Chamas.

Autour de la thématique « Monde ouvrier : histoire passée, mémoire présente », une nouvelle exposition, qui sera lancée à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine 2013 (les 14 & 15 septembre prochains) est en cours de préparation. Elle associe des entreprises locales, qui, comme Deshons Hydraulique ont accepté de laisser entrer dans leurs locaux les photographes amateurs de l’association Flash’Tic, pilotée par des professionnels, pour la réalisation de clichés d’ouvriers au travail, dans leur environnement professionnel. Ces photographies seront mises en résonance avec des images d’archives montrant des ouvriers et ouvrières en situation de production à la Poudrerie, dans les années quarante.

Pour Deshons Hydraulique, spécialiste de la fabrication de groupes d’essais hydrauliques et matériels connexes pour l’aéronautique, l’objectif est double : tout d’abord, le grand père de l’actuelle dirigeante de l’entreprise était, dans les années quarante, un sous-traitant de la Poudrerie. Il était donc assez naturel pour Sophie Deshons et son équipe de permettre à l’entreprise d’associer son image à cette exposition et au Projet Poudrerie. Par ailleurs, les dirigeants ont tout de suite été séduits par la démarche du projet, qui rassemble des acteurs universitaires, institutionnels, culturels, associatifs et – grâce à la participation d’entreprises –  économiques, autour de la volonté de préserver et de valoriser le patrimoine historique et industriel en lien avec le site.

Pour Flash’Tic, l’association istréenne qui rassemble des passionnés de photographie, autour d’une photographe professionnelle, Blandine Géneau, cette collaboration représente un challenge très intéressant, puisqu’il est assez rare d’avoir accès à de tels lieux pour prendre des clichés,  qui plus est selon un cahier des charges très précis (qui ne sera pas révélé ici…).

Le courant est très bien passé entre l’équipe dirigeante de l’entreprise et les deux représentantes de l’association Flash’Tic, qui se sont donné rendez-vous le 16 avril prochain pour les premières prises de vues.

Sophie Deshons accompagne Nathalie Raymond et Blandine Géneau, de Flash'Tic, pour une visite des ateliers de la société

Sophie Deshons accompagne Nathalie Raymond et Blandine Géneau, de Flash’Tic, pour une visite des ateliers de la société

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s