16 novembre : une journée riche en émotions

Le 16 novembre 2013 restera marqué dans les esprits des Saint-Chamassens. En effet, pour la première fois depuis qu’elle a été instaurée, la commémoration de la date de l’explosion la plus meurtrière de l’histoire de la Poudrerie, qui fit 53 victimes et plus de 200 blessés en 1936, a eu lieu sans la présence de René Gimet, Maire de Saint-Chamas, qui nous a quittés le 7 novembre dernier.

Lors de la cérémonie du 16 novembre 2013 (Crédit Photo C. Koch)

Lors de la cérémonie du 16 novembre 2013 (Crédit Photo C. Koch)

Lors de son allocution, Simon Babre, Sous-Préfet d’Istres, a rendu un hommage appuyé au premier magistrat de la Ville disparu, qui a oeuvré pour la mise en valeur d’un site qu’il a toujours tenu à appeler « la Poudrerie de Saint-Chamas ». L’émotion était grande lors de la cérémonie près de la stèle, au coeur du Parc, à laquelle de nombreux Saint-Chamassens et Miramassens ont assisté, aux côtés des personnalités des deux communes.

Le public est venu en nombre pour cette commémoration (Crédit Photo : C. Koch)

Le public est venu en nombre pour cette commémoration (Crédit Photo : C. Koch)

En fin d’après midi, une cinquantaine de personnes a assisté à la projection du film documentaire « Histoire(s) de la Poudrerie », produit par ID Méditerranée et réalisé par Carole Koch, Sandra Bouguerra et Patrick Méry-Costa, en présence de ses trois auteurs, qui sont intervenus chacun leur tour.

Ainsi, la responsable du projet, Carole Koch, a rappelé brièvement l’historique du Projet Poudrerie, ses principales réalisations depuis 2011 et ses enjeux. Sandra Bouguerra, Directrice administrative et financière, a précisé sa motivation citoyenne au regard d’une entreprise à la fois interdisciplinaire et intergénérationnelle pour un projet culturel au cœur duquel est placée la mémoire de la commune. Patrick Méry-Costa, informaticien à la retraite et également membre des Amis du Vieux Saint-Chamas, a permis, par ses explications ponctuées d’exemples concrets, de comprendre l’ampleur du travail de repérage, de sélection et de montage des images d’archives (textuelles et video) avec le commentaire historique rédigé par Carole et Sandra. Il a également dédié la soirée, au nom de l’ensemble du bureau d’ID Méditerranée et de l’équipe du Projet Poudrerie, à notre regretté Maire René Gimet.

L'assistance a écouté la conférence avec attention(Crédit Photo : F. Ameziane)

L’assistance a écouté la conférence avec attention (Crédit Photo : F. Ameziane)

Marie-France Spiteri, Adjointe à la culture de la Ville de Saint-Chamas, a ensuite souhaité la bienvenue au public et remercié l’association pour son travail, non sans être gagnée par une émotion fort compréhensible vues les circonstances.

A la suite du film, le public venu de Saint-Chamas mais aussi d’Istres, Miramas et Salon, a pu échanger avec les trois anciens Poudriers invités à la table-ronde, tous contributeurs du Projet Poudrerie. Jacques Negron (ancien Chef de quart), André Limon (ancien agent des Poudres) et André Ardisson (ancien ouvrier) ont ainsi évoqué leur parcours au sein de la Poudrerie ainsi que leur attachement à cette partie de leur carrière et de leur vie, agrémentés par quelques anecdotes, fort appréciées du public. Jacques Lemaire, Vice-président des Amis du Vieux Saint-Chamas, qui a eu la gentillesse d’apporter sa caution historique à la réalisation du film, a également pris la parole pour féliciter l’équipe du projet pour son initiative et ses avancées, insistant l’utilité du film documentaire en matière didactique et pédagogique.

Après la projection du film, les anciens Poudriers ont pris la parole (Crédit Photo : F. Ameziane)

Après la projection du film, les anciens Poudriers ont pris la parole (Crédit Photo : F. Ameziane)

Tout le monde s’est ensuite retrouvé pour le verre de l’amitié autour d’un buffet préparé par Patrice Lhôte, membre de l’association ID Méditerranée chargé de la logistique, à partir des produits de nos deux partenaires Marius Bernard et le Domaine de Suriane. Les participants ont également pu découvrir les 12 panneaux historiques issus de la dernière exposition du Projet Poudrerie « Monde ouvrier : mémoire passée, histoire présente », qui sera présentée en intégralité à la Grande Halle de la Poudrerie du 20 novembre au 31 décembre 2013.

Nombreuses ont été les personnes présentes, descendantes d’anciens Poudriers ou tout simplement férus d’histoire, à féliciter les auteurs et les responsables de l’association pour leur projet et la réalisation de ce film documentaire. Le matin même, pour conclure son allocution, le Sous-Préfet d’Istres avait également souligné, la qualité du travail réalisé par les « chercheurs et associations qui s’attachent à mettre en valeur le patrimoine historique et industriel de la Poudrerie ».

Lors de la présentation des Anciens Poudriers (André Ardisson, Jacques Negron et André Limon) (Crédit Photo : F. Ameziane)

Lors de la présentation des Anciens Poudriers (André Ardisson, Jacques Negron et André Limon) (Crédit Photo : F. Ameziane)

Compte tenu de la demande déjà constatée à la diffusion du film lors des Journées Européennes du Patrimoine en septembre dernier, les responsables de l’association ont décidé de distribuer le DVD. Les démarches sont en cours et nous ne manquerons pas de prévenir les personnes intéressées lors de la sortie officielle du DVD « Histoire(s) de la Poudrerie ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s