Prix Jeune chercheur en patrimoine industriel du Cilac – 2013 : le Projet Poudrerie présélectionné !

Sophie et Florent : « au top ! »

Cet été, l’équipe du Projet Poudrerie a accueilli deux étudiants du Master « Patrimoine et archives historiques » de l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse.

Sophie Dublange et Florent Peters, qui ont œuvré avec l’équipe du projet à la préparation des Journées Européennes du Patrimoine – alors que tout le monde était à la plage – n’en sont pas restés là !

Sophie Dublange a notamment accueilli et guidé les visiteurs de l'expo "Mémoire et patrimoine" programmée à Pélissanne en juilet/août 2013

Sophie Dublange a notamment accueilli et guidé les visiteurs de l’expo « Mémoire et patrimoine » programmée à Pélissanne en juillet/août 2013

Après leur stage, en véritables « ambassadeurs » du projet, ils ont pris l’initiative de proposer leur candidature au prestigieux Prix Jeune Chercheur en Patrimoine Industriel du Cilac pour son édition 2013. Pour cela, ils ont mis en avant leurs réalisations en matière de recherche (travaux préparatoires à la réalisation des panneaux historiques de l’exposition « Monde ouvrier : histoire passée, mémoire présente ») et de valorisation patrimoniale (accueil des publics – visites guidées de l’exposition, ateliers pédagogiques -) dans le cadre du Projet Poudrerie. Durant le mois d’octobre, ils ont « planché », avec leur directrice de stage, Carole Koch, à la conception d’un poster et la rédaction d’un résumé présentant leur action au sein du projet, candidature que le Cilac a examinée et retenue.

Florent Peters en pleine action lors de l'accrochage de l'expo "Monde Ouvrier" à l'Atelier 480

Florent Peters en pleine action lors de l’accrochage de l’expo « Monde Ouvrier » à l’Atelier 480

Le Cilac, quésaco ?

Le Cilac – Comité d’information et de liaison pour l’archéologie, l’étude et la mise en valeur du patrimoine industriel – est une association sans but lucratif, fondée en 1979, reconnue comme le porte-parole d’autres d’associations, locales, régionales ou thématiques. Première structure française à affirmer que l’industrie entrait dans le champ du patrimoine et méritait une attention particulièrement soutenue, sa mission est de promouvoir, dans notre pays, la protection du patrimoine de l’industrie. Le Cilac représente la France auprès de TICCIH, le comité international pour la conservation du patrimoine industriel. Il compte plus de 500 membres, répartis à travers toute la France métropolitaine et les DOM-TOM. Il rassemble des historiens, chercheurs universitaires ou indépendants, des architectes, des urbanistes, des ingénieurs, des chefs d’entreprises, des syndicalistes, des professionnels du patrimoine au sein des musées ou des collectivités territoriales, des membres d’associations régionales ou locales en charge de sites, et, enfin, de nombreux citoyens intéressés à titre individuel par le patrimoine de l’industrie.

En bref, pour les chercheurs et les professionnels des domaines de l’archéologie industrielle et de la valorisation du patrimoine industriel, le Cilac représente l’instance la plus importante en France et une référence incontournable dans le domaine.

Le « Prix Cilac/Jeune chercheur en patrimoine industriel » 2013

Institué en 2011, le « Prix Cilac/Jeune chercheur en patrimoine industriel » est un encouragement à la recherche, à la valorisation et la prise d’initiatives innovantes dans le domaine du patrimoine industriel. Il a pour vocation de rendre compte de la vitalité de l’enseignement et de la recherche, théorique et appliquée, dans le vaste champ du patrimoine industriel, scientifique et technique.

Ouvert aux étudiants de toutes disciplines, de niveau Master 1 et 2, Recherche et Professionnel, et aux doctorants, ce prix vise à promouvoir des travaux innovants, en cours ou récemment achevés, dans le domaine du patrimoine industriel, par leur méthodologie, leur objet, leur mise en œuvre et/ou leur forme finale.
Il s’adresse aux étudiants dans les domaines des sciences humaines et sociales, des sciences de l’ingénieur, de l’architecture, de l’urbanisme et des arts plastiques.

Aussi, nous sommes très fiers que  Sophie et Florent aient été présélectionnés et participent, le 13 décembre 2013, à la Cité de l’architecture & du patrimoine, à Paris à la Journée d’étude organisée dans le cadre du Forum des associations du patrimoine industriel. A cette occasion, nos deux jeunes ambassadeurs seront invités à défendre les couleurs du Projet Poudrerie dans le cadre d’une communication, dernière étape avant la nomination des lauréats pour 2013.

Publicités

3 réponses à “Prix Jeune chercheur en patrimoine industriel du Cilac – 2013 : le Projet Poudrerie présélectionné !

  1. Pingback: Sophie et Florent lauréats du Pric Cilac / Jeune chercheur en patrimoine industriel | projetpoudrerie·

  2. Pingback: Programme du Prix Cilac Jeune chercheur en patrimoine industriel | projetpoudrerie·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s